•                                        Le souffle de l’Esprit

     

     

    Vent de tempête ébouriffant les arbres,                                   

    Rugissant dans les branches écartelées,

    Sifflements déchirants comme un orgue en folie,

    La nature apeurée s’enfouit sous ses décombres.

     

    Doux zéphyr dont le souffle est comme une caresse,

    Effleurant tendrement les hampes des iris,

    Murmures apaisants comme mots de tendresse,

    La nature s’endort, bercée dans l’harmonie.

     

    Ainsi souffle l’Esprit, parlant à l’âme humaine,                                   

    Tantôt avec puissance, tantôt avec douceur,

    Sonnant comme trompettes ou susurrant au cœur,

    Il ébranle les rocs, rassure ceux qui peinent.

     

    Si du vent de l’Esprit, tu as senti le souffle,

    Si ton cœur endurci a perçu sa puissance,

    Si ton âme assoiffée a goûté sa présence,

    Libère-toi sur lui de tout ce qui t’étouffe.

     

      

     

                                                                                            Jean-Marc Ausset, septembre 2013

    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :