• Dès le matin !

    Quand le miroir du soir te renvoie ton image,
    Vois le regard du Père qui contemple avec joie,
    Son Fils, son bien-aimé, tendrement, sans nuage,
    D'un amour infini, qui transcende le moi.

    Il voit sur ton visage, un rayon qui l'honore,
    Celui du pur sarment, émondé par ses soins,
    Et ton âme sauvée, et le beau de l'aurore, 
    Que lui-même a créé, depuis des temps lointains.

    Quand sur fond de musique, ton âme est caressée,
    Par le souffle léger, du murmure de Dieu,
    Repasse dans ton coeur, chacun de ses bienfaits,
    Son amour aussi grand que l'infini des cieux.

    Alors, dès le matin, ce n'est plus le miroir,
    Ni une image floue, que tes yeux percevront,
    Mais le Fils bien-aimé, jusqu'aux ombres du soir. 
    Et sans cesse et partout tes oeuvres le loueront...

    Jeanine Cros mai 2011

    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :